La jeune Dame

Infections Génitales féminines: 10 mesures préventives !

   Bien souvent, les femmes sont sujettes à des picotements, démangeaisons, pertes blanches, allergies qui nécessitent un suivi par un spécialiste notamment un gynécologue, sage-femme ou simplement un médecin généraliste. Source de gêne et de mal-être, les infections génitales féminines surviennent après les règles ou lorsque l’on utilise des toilettes publiques.

En outre, le partage de sous-vêtements, l’utilisation de serviettes hygiéniques, le port de sous-vêtements serrés et synthétiques (exemple : nylon) sont également des facteurs de risque (liste non exhaustive).

C’est pourquoi, nous vous proposons 10 astuces pour éviter les infections génitales féminines. Améliorer son hygiène est certes un moyen important pour se prémunir et l’eau du robinet est idéale pour les toilettes intimes.

 

Ce qu’il faut retenir:

  1. -Avoir une bonne hygiène intime, bien rincer et sécher correctement la région génitale. Cependant, ne pas laver le milieu vaginal trop fréquemment, ni utiliser des produits antiseptiques sauf indication d’un gynécologue;
  2. S’essuyer de l’avant vers l’arrière après les selles pour éviter la propagation de bactéries du rectum au vagin;
  3. Boire beaucoup d’eau et uriner à chaque fois que le besoin se fait sentir;
  4. Ne pas utiliser de déodorant vaginal;
  5. Changer régulièrement les tampons et les serviettes hygiéniques;
  6. Porter des sous-vêtements en coton. Quant à leur lavage si possible les laver avec de l’eau chaude pour tuer les micro-organismes, les étaler au soleil;
  7. Dormir sans sous-vêtements afin de laisser l’air circuler autour de la vulve;
  8. Eviter de porter des pantalons trop serrés, des collants en nylon, de garder un maillot de bain mouillé;
  9. Avoir des relations sexuelles protégées, pour prévenir le risque de contraction de certaines maladies;
  10. Et enfin, chères Jeunes Dames, maintenir un régime alimentaire équilibré et riche en micro-nutriments (vitamines E, A, C…calcium, zinc, et cuivre);

Entre autres, jeunes dames, il faut éviter l’automédication. Si, vous êtes sujette aux infections génitales, le médecin établira un diagnostic et prescrira des soins appropriés. Notez également que :

  • L’état des trompes est très sensible aux infections mal soignées.
  • Une absence de brûlures ou de picotements ne signifie pas qu’il y a guérison. Il faudra refaire des analyses pour vérifier qu’il n y a aucun problème.
  • Une bonne partie des cas de stérilités chez l’homme comme chez la femme ont pour cause principale des infections mal soignées dans un passé proche ou lointain.

C’était tout pour les mesures préventives contre les Infections Génitales féminines. Bisou !

M.Coumba KANE

 

Vous aimez la jeune dame? Restons en contact sur les réseaux sociaux:
error0

lajeunedame

2 comments

  • Très pertinente il faut aussi sensibiliser les jeunes filles et les femmes d’aller voir les gynecogues ou les sage femmes au moins une fois par mois . Nous les femmes sénégalaises nous n’avons pas cette coutume nous pensons que seules les femmes enceintes ont cette privilegie alors que non . Pour finir l’infection génitale peut survenir chez la petite fille comme chez la femme alors mes dames n’ayez pas honte d’aller vous faire consulter

Abonnez-vous!

Une jeune dame, c'est toi, c'est moi. Elle a des rêves, elle se bat, elle y croit!

error

Vous aimez notre blog? Alors partagez, c'est gratuit :)

%d blogueurs aiment cette page :