La jeune Dame

Wakhtanu Keur Bavière: 8 Mars 2019, célébrons les femmes rurales!

 

Ce 8 Mars 2019, Waxtanu Keur Bavière a réuni d’éminentes figures de l’entrepreneuriat féminin à Thiès. Une après-midi où les différentes panélistes ont partagé leurs expériences autour  du thème: «Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement »

5 femmes pour animer le panel, des centaines d’autres venues assister à la rencontre avec les femmes rurales de la région de Thiès.

Comment les femmes rurales peuvent contribuer au développement local? Comment assurer un développement durable dans un contexte marqué par les migrations ?

Les discussions ont aussi porté sur l’entrepreneuriat, l’agriculture, le rôle et les défis de la femme Sénégalaise, la place de la famille…

Cette initiative de la Coopération Allemande à travers le programme Réussir au Sénégal était supervisée par la GIZ Thiès en collaboration avec le Réseau des Femmes Rurales de Thiès. Et figurez-vous, que, j’ai eu l’honneur de modérer et d’orienter la discussion avec l’appui de l’association Defaraat Fandène et l’équipe de BoboDigitalkin.

Wakhtanu Keur Bavière, GIZ, Sénégal, IWD, 8 mars, la jeune dame,

En majorité, établies comme entrepreneures agricoles, certaines panélistes ont eu à occuper des postes de responsabilités dans l’administration Sénégalaise ou dans des ONG.

 


 

Mossane Ndour, est retraitée depuis quelques années et avant cela, elle avait démarré ses activités dans le maraichage et le développement communautaire. Son amie, Thérèse Mbaye a le verbe facile, le Présidente du Réseau des Femmes Rurales draine des foules, une battante qui depuis 2001, date de son accession à ce poste éveille, lutte et travaille d’arrache-pied pour que les femmes aient plus de pouvoir : actuellement, la réforme foncière (loi 64) l’inquiète au plus haut point.

Leur situation matrimoniale n’est pas un frein, elles enchaînent et coachent des filles et garçons, à l’image de Marie Marthe Thiaw qui conseille sur des questions d’ordre juridique et gère un commerce depuis plus d’une dizaine d’années. Ndack Ndiaye, elle, lutte pour l’environnement en plus du chômage avec la stratégie AVEC.

Oumy Thiam, fonctionnaire à la chambre de commerce est passionnée par le monde rural, elle s’est lancée dans l’entrepreneuriat agricole et a à son actif une ferme qu’elle gère avec l’appui de sa famille.

Ce 8 Mars, les femmes Sénégalaises ont été célébrées, entrepreneures et femmes de la capitale du rail; ces femmes qui offrent des opportunités à leurs voisines et amies, qui offrent du travail à des inconnus, qui soutiennent l’économie dans les zones où elles sont implantées.

 

©Photos: BoboDigitalkin

 

Vous aimez la jeune dame? Restons en contact sur les réseaux sociaux:
error0

lajeunedame

ajouter un commentaire

Suivez nous

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et faire de nouveaux amis.

error

Vous aimez notre blog? Alors partagez, c'est gratuit :)

%d blogueurs aiment cette page :